Chapitre 20

Les GŽnŽrateurs de Surfaces 3D

 

 

 

 

 

 

 

Retour au sommaire principal

 

 


Les fonctions de ce chapitre crŽent des surfaces maillŽes par diverses mŽthodes.

 

 

 

 

 

Thermoformage - Terrain#

 

1 - Thermoformage - Terrain

 

 

 

Cette fonction permet de crŽer des surfaces maillŽes ˆ partir d'un ensemble de points ˆ la manire d'un systme de thermoformage.

 

L'ensemble de points forme un "moule" sur lequel vient s'appliquer une nappe maillŽe.

 

La nappe maillŽe se dŽforme en Žpousant le moule pour former une surface complexe.

 

La dŽformation s'exŽcute toujours dans l'axe orthographique ˆ la grille (Axe Z pour les vues de dessus, etc).

 

La distribution des points dŽtermine la forme de la surface.

 

Cette fonction est trs souvent utilisŽe sur un relevŽ de points de gŽomtre pour crŽer des modles numŽriques de terrains, bases de la cartographie 3D.

 

SŽlectionner le calque contenant la liste de points correspondant au "moule".

 

Tous les points du calque participent ˆ la fonction. Il n'est pas utile de les sŽlectionner.

 

Cliquer dans l'ic™ne .

 

Le dialogue suivant est proposŽ :

 

 

Les Dimensions hors tout de la nappe sont dŽduites des dimensions hors tout de la sŽlection de points.

 

Les Pas en X et Y du maillage peuvent tre rŽglŽs ˆ volontŽ.

 

La Tension est un paramtre trs sensible qui joue sur la forme de la surface.

 

Donner des valeurs entre 0.01 et 5.

Plus la tension est grande, plus le temps de calcul est long.

 

On peut considŽrer la tension comme une valeur d'attraction des points.

 

A partir des valeurs de tension Žgales ou supŽrieures ˆ 1, la surface passe par les points du moule.

 

Le calque destination indiquŽ recevra la surface maillŽe.

 

Cliquer sur le bouton OK.

 

Observer ci-dessous les diffŽrents rŽsultats obtenus avec diffŽrents moules et diffŽrentes tensions :

 

Liste des points libres

Maillage 50*50, tension 1

Maillage 50*50, tension 2

Maillage 50 *50, tension 5

 

 

 

0.25

0.5

0.75

1

1.5

2

3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Triangulation Delaunay-terrain#

 

2 - Triangulation Delaunay - Terrain

 

 

 

Cette fonction rŽalise une triangulation automatique sur une sŽrie de points placŽs dans un calque.

 

Elle utilise un algorithme dit de Delaunay qui est proche de la triangulation pour les formes de terrain.

 

La triangulation cherche ˆ tendre une surface sur les points donnŽs en crŽant des faces triangulaires entre les points, sans crŽer de nouveaux points.

 

SŽlectionner le calque contenant la liste de points correspondant au "moule".

 

Tous les points du calque participent ˆ la fonction. Il n'est pas utile de les sŽlectionner.

 

Cliquer dans l'ic™ne .

 

Le dialogue suivant est proposŽ :

 

 

RŽpondre Oui si on dŽsire voir les artes des facettes triangulaires crŽes dans le modle filaire.

 

Remarque : La sŽlection de la vue de dessus ou du plan XY correspond ˆ la majoritŽ des cas de figures.

 

La plupart des fichiers de points importŽs ou digitalisŽs sont dŽfinis suivant une rŽpartition gŽomŽtrique en XY (vue en plan) en courbes de niveaux et possdent des valeurs Z pour leur ŽlŽvation.

 

Si les points prŽsentent une gŽomŽtrie en plan suivant un autre axe, choisir la vue ou le plan orthogonal en consŽquence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maping AltimŽtrique#

 

3 - Mapping AltimŽtrique

 

 

 

Le mapping altimŽtrique est une opŽration qui consiste ˆ projeter automatiquement un ensemble de points sur une surface maillŽe.

 

Une utilisation possible du mapping altimŽtrique est le placage d'un plan cadastral 2D sur un modle numŽrique de terrain.

 

Cette fonction met en Ïuvre deux calques :

 

Le premier calque doit contenir la surface maillŽe (Žventuellement obtenue par la fonction Thermoformage - Terrain).

 

Le second calque contient les entitŽs ˆ projeter en altimŽtrie sur le maillage du premier calque. Ces entitŽs ne sont pas nŽcessairement planes, mais cela est cependant prŽfŽrable.

 

SŽlectionner le premier calque contenant la liste de points formant la surface maillŽe.

 

Tous les points du calque participent ˆ la fonction. Il n'est pas utile de les sŽlectionner.

 

Cliquer dans l'ic™ne .

 

Le dialogue suivant est proposŽ :

 

 

Renseigner le numŽro du calque qui contient les points ˆ projeter sur la surface et la valeur de la tension.

 

á       Cliquer sur le bouton OK.

 

 

Remarque : La sŽlection de la vue de dessus ou du plan XY correspond ˆ la majoritŽ des cas de figures.

 

La plupart des fichiers de points importŽs ou digitalisŽs sont dŽfinis suivant une rŽpartition gŽomŽtrique en XY (vue en plan) en courbes de niveaux et possdent des valeurs Z pour leur ŽlŽvation.

 

Si les points prŽsentent une gŽomŽtrie en plan suivant un autre axe, choisir la vue ou le plan orthogonal en consŽquence.

 

 

 

 

 

RŽglage du Patch#

Ctrl+

4 - RŽglage du Patch

 

 

 

Cliquer sur l'ic™ne avec le bouton droit ou la touche Ctrl ou Alt

 

Le dialogue suivant est proposŽ :

 

 

Renseigner les valeurs du pas du maillage et les options de liaison et facettisation.

 

Cliquer le bouton OK pour valider les rŽglages.

 

 

 

 

 

 

 

Patch sur trois ou quatre points#

 

5 - Patch sur Trois ou Quatre Points

 

 

 

Cette fonction tend un voile gauche maillŽ sur trois ou quatre points quelconques de l'espace.

 

Cliquer sur l'ic™ne .

 

Pointer successivement trois points en finissant par un clic long ou quatre points.

 

La droite formŽe par les points 1 et 2 est interpolŽe vers les points 4 et 3.

 

On obtient des surfaces hyperboliques identiques ˆ celles-ci :

 

 

 

 

 

 

 

DŽfinir les tranches de colorisation selon Z#

Ctrl+

6 - RŽglage de la Colorisation selon Z

 

 

 

La colorisation selon Z, dite colorisation altitudinale, permet dÕaffecter aux facettes dÕune sŽlection une couleur qui dŽpend de lÕaltitude Z du barycentre de chaque facette.

La colorisation sÕeffectue ˆ partir de la dŽfinition de bandes alititudinales, depuis la point le plus bas de la sŽlection, jusquÕau point le plus haut.

Chaque bande dÕespace est caractŽrisŽe par une valeur Z de lÕaltitude minima de la bande et une couleur indexŽe dans la palette courante.

Les tranches altitudinales sont enregistrŽes dans les prŽfŽrences du logiciel.
Pour obtenir le dialogue de dŽfinition de la colorisation, Cliquer sur l'ic™ne avec le bouton droit ou la touche Ctrl ou Alt.

 

On peut dŽfinir jusquՈ 8 bandes altitudinales, chacune Žtant reprŽsentative dÕune caractŽristique ˆ lÕaltitude considŽrŽe. SÕagissant de botanique, de faune ou de gŽologie, on distingue habituellement 8 Žtages :

- lՎtage sous-marin (Ð3000 mtres ˆ 0)

- le niveau de la mer (0 ˆ 100 mtres)

- lՎtage des plaines (100 ˆ 500 m)

- l'Žtage des collines, (500 ˆ 900 mtres)

- l'Žtage montagnard, (900 ˆ 1600 mtres)

- l'Žtage subalpin, (1600 ˆ 2100 mtres)

- l'Žtage alpin, (2100 ˆ 2800 mtres)

- l'Žtage nival (> 2800 mtres)

 

Pour diminuer ou augmenter le nombre de bandes, utiliser les flches .

La valeur Z de chaque bande est calculŽe automatiquement.

On peut la modifier manuellement.

 

Pour modifier la couleur dÕun niveau, cliquer sur son contr™le. Choisir la couleur dans la palette qui est prŽsentŽe.

 

 

 

 

 

 

Coloriser les faces selon Z#

 

7 Ð Colorisation de Facettes selon Z

 

 

 

La colorisation selon Z permet dÕaffecter aux facettes dÕune sŽlection une couleur qui dŽpend de lÕaltitude Z du barycentre de chaque facette.

Cette colorisation sÕappelle aussi colorisation altitudinale. Elle utilise des bandes altitudinales prŽalablement dŽfinies ici,

 

Pour rŽaliser une colorisation :

 

- SŽlectionner les entitŽs ˆ coloriser, soit en mode sŽlection de nÏuds, soit en mode sŽlection de facettes.

- Cliquer dans lÕic™ne .

La cote Z du barycentre de chaque facette est comparŽe aux valeurs Z associŽes ˆ chaque bande altitudinale. La couleur de la bande est affectŽe ˆ la facette si le Z de son barycentre est situŽ dans une bande. Sinon, la couleur de la facette est inchangŽe.

Si on nÕa dŽfini quÕune seule bande, toutes les facettes prendront la mme couleur.

 

 

Exemple de colorisation altitudinale